Les SCPI et les OPCI font partis des placements non cotés du secteur de la « pierre papier », c’est-à-dire des investissements réalisés dans l’immobilier à travers l’achat de parts et d’actions de sociétés. La société ou le fonds vont acquérir, détenir et gérer un patrimoine immobilier collectif pour le compte des investisseurs et de leurs reverser régulièrement les fruits de leur placement. Ces produits d’investissements ont une nature hybride, ils sont à mi-chemin entre un placement financier et un investissement immobilier. Mais demeurent des placements à considérer sur le long terme. Ils offrent notamment par rapport à un investissement direct dans l’immobilier les avantages suivants : • La possibilité d’investir dans l’immobilier avec une mise de fonds modeste, • La possibilité de recourir au crédit et d’utiliser les droits acquis dans le cadre d’un PEL ou un CEL, pour acquérir, • La possibilité de déduire les intérêts d’emprunts des revenus fonciers, • La simplicité et la facilité d’acquisition ne nécessitant pas de recourir à un Notaire, • La stabilité d’un placement immobilier considéré sur le long terme et la constitution progressive d’un patrimoine fondé sur la pierre, • La facilité de gestion des biens qui est totalement déléguée à des professionnels, • La mutualisation des risques avec d’autres investisseurs, • La diversification géographique, économique et structurelle des actifs immobiliers détenus dans un même placement, • La faculté de bénéficier d

Leave a Reply